Soeur Fegrine nous quitte

Avant de partir elle fait un bilan de son action au centre AFFD  . Nous la remercions très chaleureusement et nous espérons que ses nouvelles fonctions lui permettent de communiquer autant d’enthousiasme et d’amour qu’elle a su le faire au sein de notre association.  

RAPPORT DES ACTIVITES AU PRES DES FILLES AFFD

 ANTSIRABE

BUT ET OBJECTIFS

  • Essayer d’atteindre l’objectif de Dieu en créant tout homme : créer à son image, avoir sa dignité et son honneur, accéder à sa Vie et à son bonheur.
  • Ouverture du cœur à soi-même, aux autres et à Dieu, menant peu à peu la fille à être elle-même et à entrer petit dans ce qu’elle cherche à devenir.
  • Instauré la Dignité et le respect de l’homme.

 

  • Changement de mode et de vie, les arracher totalement dans ce condition de travail (prostitution)
  • Les aides à s’en sortir de cette situation.

Aider les filles de prendre leur vie et de cheminer vers   son amélioration.

  • Leur apprendre les changements physiologique et psychologique au de la puberté afin d’éviter les problèmes liés à la sexualité rencontrés chez les jeunes.
  • La rappeler qu’elle est une personne qui a son plein droit et sa place dans sa famille, dans la vie sociale, Elle est aussi responsable de son avenir.

 

  • Donner leur place dans la société c’est-à dire réinsertion sociale, en leur donnant d’abord le sens de vivre en groupe
  • Les accompagnent jusqu’à ce qu’elles seront rétablies de leur situation, et les donner de travail jusqu’à ce qu’elles auront de possibilité d’autonomie.

 

LES FILLE RECRUTEES

Elles ont 13 à 16 ans. Le niveau d’études varie de la classe 10ème à la 3ème. D’après l’enquête et l’entretien, elle pratique la prostitution à cause de la pauvreté, et de vivre comme les autres(les habits, nourrit …).Elles ont fait un grand pas car elles veulent dépasser leur situations, elles veulent améliorer leur condition de vie. Elles ne veulent plus entendre parler de la prostitution.

En ce jour, 20 filles bénéficient de la formation donnée par l’association.

 

FONCTIONNEMENT

Dans la journée, les filles sont au centre pour la formation professionnelle en broderie, coupe couture et enseignement général. A midi et le soir, elles rentrent au foyer. Avec la maman, elles gèrent elles-mêmes leur vie au foyer. Elles ne viennent pas au centre le week-end. Toutes les semaines il y a une évaluation sur la vie. L’association fournit tout ce qui est frais de fonctionnement du foyer et de l’atelier ainsi que les frais de formation. Elle prend en charge également les soins des filles

Les jeunes filles

LES PERSONNELS ET ACCOMPAGNATEURS

 

Ils sont au nombre de 8, deux mamans, une monitrice en broderie, une monitrice en coupe et couture, une dame en enseignement générale, un gardien pour le foyer, un Père spirituel, deux sœurs (coordinatrice, gestionnaire).

 

 

PRINCIPES D’EDUCATION

Créer la confiance mutuelle. Considérer les jeunes comme une adulte capable de prendre en main sa vie. Donner place au dialogue. Discuter avec elle le choix de profession qu’elle opte pour gagner sa vie.

FORMATIONS DONNEES

Formation spirituelle : Même si nous ne distinguons pas de religion, nous donnons de la vie spirituelle avec nos jeunes. Il y a approfondissement de la foi, accompagnement personnel et du groupe.

 

Formation humaine : Le savoir vivre, EVA, la connaissance de soi.  La vie relationnelle et interpersonnelle.

Formation professionnelle : tout le monde se forme au centre en broderie – coupe couture. En deuxième temps, elles se forment à l’extérieur du centre comme apprentissage à la manipulation des machines industrielles (machiniste) avant de sortir l’association. Tout le monde apprend la cuisine et la pâtisserie avec la maman du foyer (Augustine), cours de danse, jardinage, repiquage de SRI.

Formation d’enseignement générale : Français, calcul, malgache, éveil scientifique (science de l’homme et des animaux,….)

Bénéficiaires actuelles :

Les 20 filles continuent leur formation.  Elles évoluent suivant le rythme de chacune mais aussi proportionnellement à leur situation de départ

–  une dizaine de filles sont actuellement capables de broderie bien faites.

– Cinq moyennes.

– Trois sont encore faibles.

ACTIVITES MENEES

Une fois que les filles sont formées en broderie, elles travaillent à leur propre compte sous la direction de l’association. (Elles sont tenues à rendre compte de leur argent, elles doivent obligatoirement déposer son argent à la caisse d’épargne) Elles reçoivent des commandes soit sur place soit de l’extérieur. Le centre leur fournit toutes les fournitures nécessaires.

Filles sorties :

2 filles (Lalaina et Hanitra) sont entrées dans le monde du travail :   l’une à l’Usine Cottonline et l’autre à l’usine Aquarelle.

Une fille (Valérine) est sortie pour se marier

         

Passage d’Alix

Alix nous a beaucoup aidées en donnant les cours de français à pousser les filles à s’exprimer davantage surtout à l’oral, des théâtres et des danses. Les filles sont très contentes, c’était une occasion d’ouverture. Elle était bien sympathique avec les filles.

 

Lors du passage du tremblement de terre qui s’était produit au mois de janvier, il y avait quelques détériorations aux foyers : murs lézardés mais on a déjà fini les réparations.

 

 

 

 

Foyer Elisabeth

Foyer Victoire

 

Nous avons fait une réhabilitation( peindre, une petite réparation) de notre bâtiment (Centre AFFD).

 

 

Actuellement, on ne peut pas bien vous communiquer dans l’immédiat, faute de l’insuffisance en énergie électrique.

Soeur Fégrine

 

 

Concert de l’orchestre harmonique du CEP

Samedi 16 décembre 2017 , l’orchestre harmonique du CEP. interprétera des œuvres majeures de la musique américaine dans la salle de spectacle de la maison des étudiants. Cette salle de 260 places assises est contiguë à un grand hall. Des panneaux d’affichage et un vidéo projecteur permettront  aux visiteurs de  découvrir les missions et les activités de notre association. Durant l’entracte, une buvette permettra également de se restaurer.

Le prix des places est de 12€ (7€pour les étudiants). Les billets seront en vente à l’entrée. Vous pouvez dès maintenant les réserver en contactant fr.pharamin@wanadoo.fr.

Nous vous accueillons dès 19H00. Le concert débutera à 19h30. Le placement est libre. Nous vous attendons nombreux .

François Pharamin

 

Les cours de français avec Soeur Florence

Soeur Florence qui intervenait deux fois par semaine avec les jeunes filles de Fianarantsoa nous quitte. Sa congrégation lui confie la direction d’une école maternelle.

Avant son départ elle nous laisse quelques photos qui illustrent sa conception  de l’enseignement du français. Plutôt que de contraindre ses élèves à une situation de classe fermée, Sr Florence a profité des installations du centre AFFD pour provoquer des situations de communication en français à travers des cours de sport et de cuisine. Mais au delà des compétences scolaires Sr Florence attachait beaucoup d’importance au dialogue [ mon travail auprès des jeunes ne consistait pas seulement au français. J’ai favorisé l’écoute,  aider aussi les jeunes à avoir  confiance en elles et les aimer telles qu’elles sont avec ce qui à été leur histoire, et les encourager sans cesse …… tout ne peut s’évaluer . Merci pour tout. Sœur florence k   Les photos que vous découvrez prouvent une réelle adhésion des jeunes filles à ses cours.

Cours de basket 

Travail d’assouplissement 

Cours de cuisine

Au nom de toutes les filles AFFD de Fianarantsoa, nous vous disons merci et vous souhaitons bonne continuation.

Mouvement de personnel

Comme chacun sait, les religieuses de différentes congrégations apportent une large contribution au fonctionnement de nos deux centres AFFD de Fianarantsoa et d’Antsirabe. Après plusieurs années de bons et loyaux services trois d’entre elles nous quittent pour d’autres fonctions.

Sœur Berthine qui assumait la fonction d’économe à Fianarantsoa a été remplacée par Mme Rojosoa Rivoherinala qui est avocate qui réside à Fianarantsoa et qui a une longue expérience des ONG.

Sœur Fégrine qui assurait la direction pédagogique du centre d’Antsirabe nous quitte également au début du mois de septembre et sera remplacée par Soeur Marie Berthine Ramanandraisoa.

Enfin soeur Florence qui assurait l’enseignement du Français à Fianarantsoa nous quittera  au mois de septembre. La congrégation des sœurs de la Pommeraie  ne nous a pas encore présenté de remplaçante.

Nous remercions très sincèrement ces trois personnes pour le dévouement et le sérieux dont elles ont fait preuve pour assumer leur mission et nous souhaitons la bienvenue à leurs remplaçantes.

 

Rapport de mission de Roger

 

Le rapport de mission de Roger Ralaivoavy.

Le mercredi 03/05/17, je suis allé prendre connaissance du centre AFFD de Fianarantsoa qui se trouve à Ankofafa Ambony. Lors de cette première visite, j’ai pu rencontrer Madame Jocelyne(la responsable du centre),les deux mamans de chaque maison et quelques pensionnaires.Madame Jocelyne m’a expliqué le fonctionnement du centre,le déroulement des journées des filles et m’a fait visiter leurs chambres ainsi que le reste .
Nous avons trente pensionnaires à Fianarantsoa, réparties dans les deux maisons,dont dix suivent des stages sur Fianarantsoa:
.Deux à l’ONG « Bel Avenir »,elles suivent une formation culture et élevage.
.Quatre à la maison »La Rizière »pour une formation de femme de chambre lingère.
.Quatre autres à la coopérative »AINA »,chez Monsieur Marzio,comme couturières,qui,après leur stage,seront embauchées dans la même
coopérative..
Et les vingts restantes suivent une formation de base sur place,avec comme programme:
.Lundi et mardi matins:enseignement général et couture(broderies,coupes,…)
.Lundi et mardi après-midi:cours de français.
.Mercredi et jeudi matins:couture.
.Mercredi après-midi:fabrication des briquettes(en substitution du charbon de bois)pour faire cuire leurs repas.
.Jeudi après-midi et vendredi matin:enseignement général et instruction civique.
.Vendredi après-midi:sport et autres activités.
Nos filles partent en stage après avoir reçu leurs formations de base.

Lors de ce séjour à Fianarantsoa,j’avais aussi un dépistage de masse du diabète à effectuer en collaboration avec »AMADIA »(Association des MAlades du DIAbète) de Fianarantsoa,qui s’est déroulé le vendredi 05 mai 2017(toute la journée).Pour cette mission,j’ai sollicité le centre AFFD qui nous a envoyé 18 filles pour se faire dépister,et bonne nouvelle aucune n’est diabétique..

Le samedi 06/05/2017 après-midi,je suis retourné au centre AFFD pour présenter à Sœur Berthine et Madame Jocelyne,la personne qui succèdera à Sœur Berthine.Tout s’est bien passé dans une bonne ambiance et elles vont se recontacter pour la passation que nous officialiserons au mois d’août 2017 lors de mon prochain séjour sur place.Vous trouverez ci-après les coordonnées de la remplaçante de Sœur Berthine:

Nom:Rivoherinala Rojosoa
Profession:Avocat au barreau de Madagascar
Adresse:lot 163/TB TALATATAMATY-FIANARANTSOA.
Vie associative:.Ancienne conseillère juridique de l’ONG l' »EAU DE COCO »
.Secrétaire générale de l’association ANF(Amicale des Natifs de Fisakana).
.Présidente de l’association « IVONEA MIREGNINA »
.Vice présidente de l’association « Sakaizan’ny Tanora »auprès de l’Eglise Luthérienne Mahamanina Fianarantsoa.

Après tout ceci,j’ai pris la route avec Christian(le chauffeur de l’AFFD) pour visiter le centre d’Antsirabe.Après quelques heures de route nous arrivons à Antsirabe où j’ai fait connaissance de Sœur Fégrire (très gentille),sa communauté et les pensionnaires.Nous avons échangé longuement et elle m’a fait visiter les deux maisons du centre,ainsi que les travaux de réparations en cours,suite au tremblement de terre,qui étaient en bonne voie.Nous avons aussi rencontré le chef de chantier qui était très content de l’avancée des travaux..
Enfin,Sœur Fégrine et moi étions allés rendre visite à deux pensionnaires malades,et il était temps pour moi de reprendre la route car Antananarivo était encore loin,mais le prochain rendez-vous est déjà fixé au mois d’août 2017.