Annulation de la vente d’artisanat du 1er mai

Une fois encore, nous sommes contraint d’annuler la vente que nous avions prévue à la résidence Carnot. Elle devait débuter le 30 avril et se poursuivre le 1er mai.

Les responsables de la résidence nous ont fait savoir qu’en raison des mesures de confinement décidées par le gouvernement, ils n’étaient pas autorisés à nous recevoir.

Nous reviendrons vers vous très prochainement grâce à notre bulletin « spécial formation ». Dans la continuité du précédent nous vous expliquons toutes les formations professionnelles que nous avons mis en place pour aider les jeunes filles à s’insérer dans la vie active.

Plus que jamais nous avons besoin de votre soutien. François PHARAMIN

Vente d’artisanat malgache à la résidence Service Carnot.

Sacs à main tressés, recouverts de tissu avec anse cuir.

Vendredi 30 avril de 10h00 à 18h00 et samedi 1er mai de 9h00 à 12h00 nous vous attendons pour notre traditionnelle vente d’artisanat. Elle n’aura plus lieu à l’Ecorcerie (domicile de Pierre et Nicole Boutaud) mais dans le hall d’accueil de la résidence service Carnot 90 rue Carnot à Poitiers.(cf Photo

Située à deux pas de l’hyper centre de Poitiers, cette résidence pour personnes âgées, n’est qu’à 200m du parking Carnot où vous trouverez facilement à vous garer.

Vannerie, Marqueterie, Pierre précieuses, broderies, en cornes, cuirs, statues en bois,

Paniers en Sisal, avec anse cuir.

mais aussi d’élégantes tapisseries brodées par les jeunes filles de l’AFFD,

Tapisserie brodée à la main.

Sans oublier l’album photo réalisé par Olivier Marsteau.

Couverture de l’album.

Nous vous proposerons également quelques nouveautés:

Sacs à main tressés de toutes les formes, et traditionnelles sobika avec anses en cuir

Comme vous vous en doutez, l’année a été particulièrement difficile, pour les associations humanitaires. Nos rentrées d’argent sont en baisse mais nos charges ne diminuent pas pour autant. Plus que jamais, nous avons besoin de votre soutien.

Afin de respecter les mesures sanitaires, nous ne pourrons vous accueillir qu’en petits groupes. Si nécessaire nous mettrons en place un système de ticket d’arrivée Le temps que vous alliez faire une course, au centre ville et ce sera votre tour. Vous pourrez ainsi profiter de votre visite et nous nous ferons un plaisir de répondre à toutes vos questions.

Vente d’article brodés au profit d’AFFD.

Vendredi 12 juin 2020 de 16h00 à 18h00, Anne claire (fille de Pierre et Nicole Boutaud) vous accueille chez elle au 26 de la rue Aliénor d’aquitaine à Poitiers, pour vous présenter sa confection du linge brodé. Le produit de cette vente sera intégralement reversé à l’association AFFD. N’hésitez pas à en parler autour de vous.

Les ventes d’artisanat en cette fin d’année

Pour financer les actions de notre association, deux ventes sont programmées en cette fin d’année.

La première aura lieu Vendredi 22 et Samedi 23 novembre 2019 de 9 heure à 18 heure à la congrégation des Soeurs Ursulines de Jésus. 144 Avenus de Paris à Niort.

La seconde aura lieu une semaine plus tard le vendredi 29 et Samedi 30 novembre de 9 heure à 18 heure au Domicile de Pierre et Nicole Boutaud. 3 route de l’Ecorcerie 86240 Ligugé.

Nous vous attendons nombreux

Rapport de la mission de Roger au mois d’aout 2019

                                                        Mission août 2019 AFFD.

  Cette année, notre président m’a confié une mission sur chacun de nos sites(Antsirabe et Fianarantsoa).

Un point sur la situation actuelle dans chacun de nos centres.

A Fianarantsoa, nous avons trente filles réparties sur les deux foyers(15+15) avec deux mamans responsables. Tandis qu’à Antsirabe, nous en avons vingt et une réparties aussi sur les deux foyers et deux mamans.

Elles suivent des cours de couture, coupe, broderie, français, mathématiques dans les deux centres. Après,les fianaroises postulent à « la Rizière »(hôtellerie) ou chez » Monsieur Marzio » pour la suite de leur formation, c’est pour cela qu’il n’y a pas  ou très peu de production de broderies à Fianarantsoa (que des apprenties).

  A Fianarantsoa, le recrutement des filles se fait en collaboration avec les présidents du « fokontany »(chefs de village) qui connaissent bien leurs administrés; tandis qu’à Antsirabe, sœur Marie Berthine collabore avec deux associations dont:

-Réseau »Sahaza »qui est composé de personnels de la commune d’Antsirabe ciblant les familles en détresse.

-Ecpat qui est une structure qui lutte contre la violence sexuelle.

En ce qui concerne les besoins matériels des centres:

Le centre d’Antsirabe a besoin de trois lits superposés neufs à 150000 ariary le lit, ainsi que de réparer quatre lits à une place (déjà en notre possession au foyer) dont coût s’élève à 100000 ariary. Avec l’accord de notre président, j’ai accepté leur demande. J’ai constaté aussi sur place, lors de mon passage, la défaillance de la serrure des deux portails(intérieur et extérieur du centre), et j’ai demandé à sœur Marie Berthine de changer tout de suite celle de l’extérieur. J’ai accordé aussi la demande de sœur Marie Berthine pour confectionner une couverture double pour chaque pensionnaire dont le coût est autour de 20000 ariary par couverture. Pour clôturer ma visite à Antsirabe, nous avons mangé ensemble à la demande de toute l’équipe(repas préparé sur place par nos filles) et avons passé un bon moment.

Je suis passé trois fois au centre de Fianarantsoa. A la demande du président, j’ai évalué le coût de leur alimentation. Je suis très surpris car nos pensionnaires ne mangent pas à leur faim. En conclusion, je demande au bureau de revoir à la hausse leur dotation- alimentation (nous pouvons en discuter avec chiffre à l’appui).

Dépistage du diabète

Comme tous les ans, en collaboration avec l’association AMADIA(ASSOCIATION des MAlades DIAbétiques), nous organisons un dépistage de masse du diabète dans la ville de Fianarantsoa. Nos filles ainsi que le personnel ont bénéficié de ce dépistage gratuit, et nous n’avons aucune diabétique au centre, mais li y en a deux à surveiller.

Ralaivoavy Roger.

Cinq machines à coudre toutes neuves.

C’est du côté de Toulon que nous vient cette belle initiative. Notre chère Ady, adhérente de longue date à l’association, dinait avec Michel Nguyen et son épouse. Ce dentiste de la région Varoise avait manifesté l’ intention de soutenir notre association par un don en nature. L’activité principale des filles AFFD étant la couture, il décidait d’acheter deux machines à coudre. Au cours d’un diner monsieur Antonioti, dirigeant du magasin Polyplan à Toulon et adhérent de l’association « CARITAS et SPE » sensible à la cause de notre association décidait de s’associer à ce don en ajoutant trois machines supplémentaires. Un grand merci au nom des filles AFFD.


Collecte Richard et Isabelle

Nous venons de recevoir un message d’Isabelle et Richard et nous nous empressons de le diffuser sur notre site.

Tous les ans nos deux amis œuvrent pour notre association dans leur paroisse de Vélizy. L’an dernier ils avaient organisé une vente d’articles malgaches à la sortie de la messe . Cette année leur action s’étendait sur 4 paroisses   Vélizy, Jouys en Josas, Buc, les loges en Josas… Très bonne nouvelle: Ils ont récolté 1950€, ce qui est bien mieux que les ventes qu’ils font chaque année au moment de Noël, à la sortie de leur petite église.

Un grand merci à nos deux adhérents et aux prêtres qui les aident.

François

 

Le mur de clôture du foyer d’Antsirabe est terminé.

Ce fut un chantier rondement mené. A peine avions nous donné notre accord que les premiers coups de pèles de la société de Mr Amédé résonnaient dans le paisible quartier de Tomboaribo.

Fondations du mur de clôture.

Une des raisons possibles à cette soudaine dégradation du mur d’enceinte tient probablement à un déficit de drainage à la base de ce dernier. Trop longtemps immergés dans une eau qui avait du mal à s’évacuer, l’humidité serait remontée dans les murs emportant le mortier qui tenait les briques. Le nouveau mur sera donc équipé de « barbacanes » procédé réputé pour ce type de problème.

Deuxième étape de la construction.

Dans le même temps, nous en avons profité pour déplacer des toilettes qui étaient arrivées à saturation, ce qui explique cette longue et profonde nouvelle fosse destinée à recevoir les eaux usées du foyer.

Les dernières photos que nous venons de recevoir montrent le nouveau portail qui donne sur un passage piéton qui conduit à la voie publique. La petite cour qui existait autrefois a disparu puisque le terrain a été vendu.

Une partie du mur terminée.

Félicitation à cette entreprise de maçonnerie qui une fois encore a fait du bon travail en respectant les délais et le devis auquel elle s’était engagée.

F Pharamin

Les problèmes d’approvisionnement en eau résolus à Fianarantsoa?

Dans le bulletin du mois de Novembre 2019, nous vous faisions part des problèmes d’approvisionnement en eau potable des filles de Fianarantsoa. La situation nous avait paru préoccupante, c’est pourquoi nous avions proposé à une association de lycéens de nous aider à financer l’installation de réservoirs d’eau, qui aurait permis de récupérer les eaux de pluie. Des contacts avec les professeurs de l’école d’ingénieur de l’ENSIP de Poitiers nous avaient permis d’identifier le REPS ( réservoirs d’eau pein de sable) comme une solution pérenne à leur problèmes.

Entre temps, nous avons appris que des travaux d’adduction d’eau avaient débuté sur la commune, sans que nous sachions si le quartier dans lequel sont implantés nos deux foyers étaient concernés. Après intervention de Roger Ralaivoavy, nous apprenions que ces rumeurs se confirmaient et que nos foyers seraient alimentés par le nouveau réseau.

C’est une nouvelle qui va profondément modifier le rythme de vie des jeunes filles hébergées à Fianarantsoa. Libérées de cette corvée, elles vont pouvoir consacrer plus de temps à leur formation.