Rapport de la mission de Roger au mois d’aout 2019

                                                        Mission août 2019 AFFD.

  Cette année, notre président m’a confié une mission sur chacun de nos sites(Antsirabe et Fianarantsoa).

Un point sur la situation actuelle dans chacun de nos centres.

A Fianarantsoa, nous avons trente filles réparties sur les deux foyers(15+15) avec deux mamans responsables. Tandis qu’à Antsirabe, nous en avons vingt et une réparties aussi sur les deux foyers et deux mamans.

Elles suivent des cours de couture, coupe, broderie, français, mathématiques dans les deux centres. Après,les fianaroises postulent à « la Rizière »(hôtellerie) ou chez » Monsieur Marzio » pour la suite de leur formation, c’est pour cela qu’il n’y a pas  ou très peu de production de broderies à Fianarantsoa (que des apprenties).

  A Fianarantsoa, le recrutement des filles se fait en collaboration avec les présidents du « fokontany »(chefs de village) qui connaissent bien leurs administrés; tandis qu’à Antsirabe, sœur Marie Berthine collabore avec deux associations dont:

-Réseau »Sahaza »qui est composé de personnels de la commune d’Antsirabe ciblant les familles en détresse.

-Ecpat qui est une structure qui lutte contre la violence sexuelle.

En ce qui concerne les besoins matériels des centres:

Le centre d’Antsirabe a besoin de trois lits superposés neufs à 150000 ariary le lit, ainsi que de réparer quatre lits à une place (déjà en notre possession au foyer) dont coût s’élève à 100000 ariary. Avec l’accord de notre président, j’ai accepté leur demande. J’ai constaté aussi sur place, lors de mon passage, la défaillance de la serrure des deux portails(intérieur et extérieur du centre), et j’ai demandé à sœur Marie Berthine de changer tout de suite celle de l’extérieur. J’ai accordé aussi la demande de sœur Marie Berthine pour confectionner une couverture double pour chaque pensionnaire dont le coût est autour de 20000 ariary par couverture. Pour clôturer ma visite à Antsirabe, nous avons mangé ensemble à la demande de toute l’équipe(repas préparé sur place par nos filles) et avons passé un bon moment.

Je suis passé trois fois au centre de Fianarantsoa. A la demande du président, j’ai évalué le coût de leur alimentation. Je suis très surpris car nos pensionnaires ne mangent pas à leur faim. En conclusion, je demande au bureau de revoir à la hausse leur dotation- alimentation (nous pouvons en discuter avec chiffre à l’appui).

Dépistage du diabète

Comme tous les ans, en collaboration avec l’association AMADIA(ASSOCIATION des MAlades DIAbétiques), nous organisons un dépistage de masse du diabète dans la ville de Fianarantsoa. Nos filles ainsi que le personnel ont bénéficié de ce dépistage gratuit, et nous n’avons aucune diabétique au centre, mais li y en a deux à surveiller.

Ralaivoavy Roger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *