PV du conseil d’administration de l’association AFFD 02/06/18

PV du conseil d’administration de l’association AFFD du 02/06/2018

Ordre du jour :

  1. Election du bureau et répartition des tâches.
  2. Abandon du projet de service civique
  3. Financement d’un ½ poste chargé de l’insertion professionnelle à Antsirabe.
  4. Ré évaluation des salaires de nos salariés à temps partiel à Fianarantsoa.
  5. Financement de divers travaux sur les foyers d’Antsirabe et Fianarantsoa.
  6. Dates et lieux des ventes pour la fin de l’année 2018
  7. Programmation des missions à Madagascar sur la fin de l’année 2018.
  8. Module de paiement en ligne sur le site internet.
  9. Nouvelles règles de rétribution des filles en formation.

Questions diverses

Liste des membres présents en annexe

 

ELECTION DU BUREAU :

Trois personnes se présentent : François PHARAMIN et Dominique PHARAMIN et Olivier MARSTEAU

Les reçus fiscaux assurés par Dominique, François gestion des centres, Olivier fera compte rendu des conseils, ainsi que les convocations : Le bureau est élu à l’unanimité.

Abandon du  projet de service civique

 

Suite à l’expérience d’un stagiaire recruté pour le match de gala il est apparu que nous ne sommes pas assez structuré et disponible pour accueillir un service civique.

Financement d’un ½ poste chargé de l’insertion professionnelle à Antsirabe.

En fédérant 20 associations qui œuvrent pour les enfants des rues à Antsirabe le réseau OSCAPE nous est apparu comme un partenaire incontournable  pour assurer notre mission. En contrepartie de facilités (Participation aux maraudes dans les quartiers sensibles d’Antsirabe) Cette fédération d’association nous demande de financer  les 200 000ariary /mois pour un demi-poste qui serait chargé de l’insertion professionnelle. Détail des tâches sur la fiche de poste, et profil recherché ci-dessous.

Voté à l’unanimité.

Le réseau OSCAPE : Il possède une bonne expertise dans les maraudes. Nécessité pour nous de mettre en place ces maraudes afin de maintenir notre raison sociale. L’OSCAPE nous propose de verser 200 000 Ariary, pour financer Fiche de poste : Favoriser l’insertion professionnelle des jeunes bénéficiaires des associations membres du Réseau OSCAPE.

Tâches :

Repérer, accueillir, informer, orienter et accompagner les jeunes dans le processus d’insertion professionnelle

Etablir un diagnostic individualisé de la situation du public reçu

Informer et aider à l’orientation professionnelle du public ciblé

Accompagner et aider le jeune dans sa recherche de stage ou d’emploi

Assurer le suivi en emploi

Construire, développer et animer un réseau de partenaires extérieurs (autorités locales, entreprises…)

Identifier les secteurs professionnels qui recrutent et qui sont en lien avec les besoins des jeunes et les formations qui leur sont proposées

Organiser et animer des ateliers et des informations collectives (notamment liés à la recherche d’emploi ou à la formation. (Ex. appui à la rédaction du CV, de la lettre de motivation, envoi de candidatures, préparation pour l’entretien d’embauche)

Animer des réunions techniques

Assurer un suivi administratif et informatique des dossiers jeunes

Profil du candidat recherché :

Connaissances du travail social et de l’accompagnement vers l’emploi et l’insertion professionnelle (insertion, intervention sociale, éducation…)

Connaissances dans les domaines de l’orientation, de l’emploi et de la formation

Sensibilité aux ressources humaines (processus de recrutement, CV…)

Connaissances en technique d’entretien et d’animation de groupe

Connaissances de l’environnement socio-économique d’Antsirabe

Bon réseau/contacts avec les autorités locales et entreprises d’Antsirabe

Bonne capacité à travailler en réseau multi partenarial

Bonnes capacités relationnelles et de communication, d’écoute, de médiation et de négociation

Compréhension de la situation des bénéficiaires (enfance vulnérable)

Expérience professionnelle en entreprise un atout

Rigueur, adaptabilité, autonomie, organisation et capacités à travailler en équipe

Esprit d’initiative et méthodique, capacités d’analyse et de synthèse

Aisance rédactionnelle

Maîtrise de l’outil informatique

Maîtrise du français (écrit et parlé)

 

Cette personne sera salariée de l’OSCAPE, et ne travaillera pas que pour nous.

A l’essai pour trois mois, renouvelable. Sœur Marie Berthine fera partie du recrutement.

Adopté à l’unanimité.

Réévaluation des salaires : 2 personnes touchent 110000 Ariary (31 euros). Proposition de les augmenter à hauteur de 150 000 (42 euros).

Précisions sur les termes : CDD en France équivaut à un vacataire à Madagascar.

Vote : approuvé à l’unanimité.

Financement de divers travaux sur les foyers d’Antsirabe et Fianarantsoa.

 

Divers travaux seront faits dans les centres : Devis pas reçus.

Nicole BOUTEAU propose qu’un ancien des enfants du soleil puisse faire les travaux. Elle nous donnera les coordonnées.

Vote sur la réalisation des travaux approuvés dans l’attente de la réception des devis.

Il  y a nécessité de créer des commissions avec attribution des rôles pour et de l’écrire (délégations de fonctions).

Dates et lieux des ventes pour 2018 :

Bruno Verley annonce qu’il prendra intégralement à sa charge les ventes de La Rochelle et de Nantes. Il s’entoure de la compétence d’Anne Gallet et n’a besoin de personne d’autre. En revanche il nous laisse le soin d’organiser les ventes de Niort et de Ligugé. Donc aucune modification dans la composition des équipes de vente de Niort et Ligugé.

François Pharamin s’engage à assurer le convoyage de la marchandise à l’aller et au retour de Niort.

Aucun changement pour la vente de Ligugé.

La Rochelle les 5 et 6 Octobre

Nantes : 12 et 13 Octobre. Ventes suivantes :

NIORT 16 et 17 Novembre :

LIGUGE : 30 Novembre et  1 Décembre.

 

Programmation des missions :

Claude Marie ira à Madagascar  début 10 / 1, retour fin Novembre avec 30-35 Kg de marchandises.

Roger : Date de départ 4 Août et retour le 26 Août, avec 15 Kg de marchandises. Est évoquée l’éventualité de faire appel à des personnels de cabine qui se chargeraient de transporter les articles.

Module de paiement en ligne

Un module de paiement en ligne est en test, grâce à HELLO ASSO : En test.  Voté à l’unanimité.

Nouvelles règles de rétribution des filles en formation.

 

Règles de fonctionnement concernant le dédommagement des filles lorsque des articles produits par le centre de formation sont vendus.

Il faut déjà faire la distinction entre 3 catégories de fille : les indépendantes (autonomes), les filles en formation au centre AFFD et les filles en centre de formation

  1. Les premières ont plus de 18 ans et ne font plus partie de la structure AFFD. Elles achètent leur matière première, paient leur loyer, et vendent leur production. Si leurs produits sont de qualité nous les achèterons pour les revendre, mais ce sont elles qui viennent nous les vendre.
  2. Les secondes sont en centre de formation (Marzio , La rizière , Bel avenir). Des règles de récompense sont déjà mises en place par ces centres, donc les règles ci-dessous ne les concernent pas.
  3. Pour les troisièmes, c’est AFFD qui achète les matières premières, paie le loyer, les formateurs, nourrit et blanchit les filles. Pour aider AFFD à financer tous ces coûts, nous vendons les articles qui sont produits. Mais nous refusons d’acheter les produits de nos propres ateliers.

D’autre part il serait totalement illégal que les filles AFFD se fassent de l’argent de poche en vendant des produits fabriqués dans nos ateliers. Si  des articles sont vendus à des clients locaux, il faut établir  une facture et encaisser l’argent de la vente dans la caisse de l’association.

Toutefois, pour encourager les filles à travailler et pour les inciter à apprendre nous leur donnerons une récompense financière. Nous souhaiterions qu’une fille qui est en deuxième année de formation qui est sérieuse rigoureuse et appliquée dans son travail touche 50000 ariary dans un mois. Après en avoir discuté avec les monitrices de broderie coupe et couture c’est le temps qu’il faut à une fille de ce niveau de formation, pour broder une nappe de 2,70 m sur 1,50 m. Ainsi, nous attendons des monitrices

* qu’elles fixent le temps théorique nécessaire à la confection de chaque article et

* qu’elles programment l’activité des filles sur un mois afin que les plus méritantes touchent la somme de 50000 Ariary.

Au moins 2/3 de cette somme sera placée sur un livret de caisse d’épargne qu’elles ne pourront pas toucher avant leur sortie du centre. Le dernier tiers constitue leur argent de poche. Dans la dernière année au centre, c’est à dire l’année de leur 18 ans, elles pourront produire un peu plus et donc toucher un peu plus afin de se constituer une « dote » de départ, mais nous attirons l’attention des monitrices et des chefs de centre sur la nécessité de préserver un équilibre dans leur formation afin qu’elles ne négligent pas les autres cours que nous leur donnons.

Discussion sur les propositions de François.

Synthèse :

1ere année : Les filles ne touchent rien.

2 e année : Elles peuvent toucher  un pécule en fonction de ce qu’elles ont réalisé et fait.

Dernière  année : Les monitrices évaluent le temps et le prix de chaque tâche en broderie et couture.

Proposition : 50 000 Ariary par filles par an.

Cette proposition doit être rediscutée avec nos salariés malgaches car c’est eux qui devront l’appliquer.

A partir du moment où une partie de cette récompense est immobilisée sur un compte livret au nom de chacune des filles, une nouvelle question se pose : devront nous maintenir la dotation de 300 000 ariary que l’on donne à chacune des filles au moment où elles quittent le centre AFFD ? (résolution votée au cours du dernier CA)

Propositions mises au vote :

1 Maintien de la dot de sortie.

2 La dote de sortie n’est faite que du travail fourni  (0 vote)

3 La dote de sortie est faite de 300 000 Ariary + l’argent gagné (10 votes)

4 La dote de sortie est constituée de la machine à coudre + l’argent de son travail + 3 mois de loyer 1 vote

La proposition N° 3 est votée.

 

La séance est levée à 18 h 50

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *